#HistoiresExpatriées : le Canada vu d’en haut

Comme je vous l’annonçais dans mon bilan, notre rendez-vous mensuel #HistoiresExpatriées change cette année et les thématiques seront plus originales. Ce mois-ci Lucie la créatrice de cet événement bloguesque est notre marraine : vous pourrez prendre un peu de hauteur avec son article sur Venise.

Prendre de la hauteur dans l’ouest canadien c’est magique. Ici la montagne est reine et dicte sa lois : elle enclave ou ouvre. Et on change de climat d’une vallée à l’autre. Voici quelques clichés pour rêver peut-être à votre prochain voyage et vous évader.

Cypress Hill ski fields : le ski au Canada version Montagne et Pacifique

Ce cliché photographique date de janvier 2018 … Et c’est en fait très actuel car Vancouver est sous la neige ces derniers jours. Les vancouverites sont en panique : ils ont l’habitude de la neige comme au ski ci-dessus mais pas en ville 😉 Les écoles et universités étaient fermées aujourd’hui et nous avons eu pas mal d’absents au travail. L’un des ponts menant au centre-ville s’est entiché d’une lignée de bus immobiles. Bref, ci-dessus j’avais pris de la hauteur à Cypress, la station de ski proposant les plus jolis paysages au-dessus de Vancouver. Du haut des pistes on voit l’océan Pacifique et les îles du détroit de Georgia, ainsi que l’île de Vancouver. Et je ne m’en lasse jamais quand j’y vais.

Garibaldi Lakes Provincial Park : La rando mythique

Expatriation : le système de santé au

Sur cette photo je prenais de la hauteur, toujours en 2018, au mois d’août. 3h de montée pour arriver à ce paysage : Le Lac Garibaldi proche de Whistler. Ce lac est l’une des randos les plus célèbres autour de Vancouver. Entre les 2h de route et les 3 ou 4h de montée selon le rythme, ce lac se mérite. L’avantage c’est que le chemin est large et en forêt. Après ce n’est pas une boucle donc le retour est un peu décevant je trouve.

La vue depuis Wilcox Pass entre 2 parcs nationaux : Banff & Jasper, ou la montagne majesteuse du Canada

Première visite des Rocheuses Canadiennes en juin 2016 : gros coup de coeur ! J’ai en plus la chance de me balader avec des collègues locaux qui m’ont emmené dans des lieux peu fréquentés et donné de bons conseils. Ci-dessus j’étais montée au Wilcox Pass pour éviter la foule du Icefield Center, et avoir une belle vue en hauteur sur les glaciers environnants.

Dans la Plaine-des-six-glaciers derrière Lake Louise : la haute montagne en automne

Paysages blancs glaçés pour ce jour d’automne en montagne au Canada … Et ma deuxième fois dans les Rocheuses. J’ai pris le temps de m’aventurer derrière le fameux Lake Louise. Silence total et blancheur immaculée dans la Plaine-des-six-glaciers. Moment de bonheur.

Le Canada et ses montagnes : des terrains à explorer sans cesse
Pin cela si ça t’as plu 😉

Perrine

Moi c'est Perrine, 30 ans, voyageuse et actuellement expatriée au Canada. J'ai la bougeotte depuis pas mal d'années, et après des études un peu partout en Europe, je me suis mise au PVT (permis vacances-travail) dans les pays anglo-saxons.

8 thoughts on “#HistoiresExpatriées : le Canada vu d’en haut

  1. Les photos parlent d’elles-même, les paysages sont magnifiques. Je n’ai jamais vu de montagnes enneigées de ma vie. Cela donne vraiment envie de les voir de ses propres yeux !

  2. ça donne tellement envie de prendre un billet d’avion, là tout de suite et partir pour voir de ses propres yeux ces merveilles ! Les photos sont super belles !
    Très bel article, en espérant un jour venir 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to top