Cumuler 2 jobs au Canada

A Vancouver (et de manière générale au Canada) on prône le bien être, l’équilibre travail-vie perso et le développement personnel. On ne fait que 37.5h par semaine même quand on est cadre (ou équivalent) sur la côte ouest. Apparemment. Mais on peut aussi vivre de 2 ou 3 jobs et bosser 7 jours sur 7. Ici tout peut-être démesuré.

2019 : overworking

J’ai eu 2 boulots durant la majeure partie de l’année 2019. Pour faire plus d’économies, pour tester quelque chose de nouveau, et pour garder contact avec le monde du voyage qui m’avait portée personnellement et professionnellement ces 4 dernières années. Le monde des auberges de jeunesse. Fin 2018 j’avais décidé de changer d’emploi le temps de me donner la réflexion et le rebond financier pour préparer mes années à venir. Est-ce que je voulais changer de métier ? Prendre un virage ?

Je pensais qu’un office job + quelques heures en auberge me permettraient de réfléchir et bosser sur de nouveaux projets. Je pensais que je serais juste un peu plus fatiguée en fin de semaine.

Mais quand le mercredi devient l’équivalent du vendredi, avec 4 journées dans les pattes derrière soi, c’est difficile. Surtout quand le job principal commence à ne plus fonctionner comme on l’avait espéré. Fatigue et frustration.

Ajustements en 2 temps

J’ai commencé par cumuler les 2 jobs avec environ 51h par semaine. Puis j’ai diminué les heures à l’auberge de jeunesse au printemps. Je suis descendue à 46h. Mon mercredi est devenu un jeudi. Et j’ai soufflé. Enfin, j’ai arrêté l’agence de voyage et je suis repassée en auberge à temps plein début septembre. Après avoir expérimenté un nouveau pan de l’industrie du voyage j’avais envie de me recentrer sur un emploi que je connaissais, avec lequel je pourrais être flexible et réfléchir à mon avenir.

Avoir 2 jobs : comment ça se passe ?

Au quotidien j’ai vite compris que je devais être super efficace dans mon organisation : je cuisinais à fond le dimanche soir pour préparer au moins 4 repas. Je ne me permettais jamais de remettre quoi que ce soit au lendemain (lessive, ou autre). Je n’avais pas de temps pour faire de l’administratif ou de l’utile dans ma vie de tous les jours. Je commençais trop tôt et finissais trop tard. J’ai pris quelques RDV médicaux que j’ai imposés à mon boss en pleine journée. Il n’a pas réellement eu le choix. Le soir si j’étais libre je me reposais tant que je pouvais ou je retrouvais des amies autour d’un verre / café (sans rester trop tard).

Je pense que ça aurait été plus facile si mes 2 emplois ne m’avaient pas demandé de penser de trop. Ou si j’avais en partie bossé en restauration avec des repas inclus.

Bilan : pas de temps pour soi mais du cash en veux-tu en voilà

Quand on a 2 jobs, on ne pense pas à son futur et on est en mode working life presque 24h sur 24. Mais on make money (se fait de l’argent). C’est vrai. Pas trop de temps pour sortir et un double salaire aident bien. Je me suis remise d’aplomb et même plus financièrement. C’est franchement une bonne idée quand on en a un but spécifique : on peut se faire un “coup de bourre” durant 6 mois ou 1 an et ensuite avoir un apport pour débuter une entreprise / acheter un bien immobilier / une voiture / partir en voyage au long court / Déménager / Se payer une formation, etc. Honnêtement c’est très pratique ce droit de travailler autant que l’on veut. Et ça fonctionne ici puisque l’économie canadienne est au beau fixe (je ne pense pas que ça fonctionnerai en France). En gros on peut doubler son salaire si on le veut. Mais attention : ça fonctionne surtout sur le court terme. Car on fatigue vite. Et on peut vite prendre de mauvaises habitudes ou se retrouver à ne plus voir grand monde. Je suis contente d’avoir testé puis d’être revenue à un temps plein normal : 37.5h / semaine. Je vais même peut-être diminuer car je reprends des cours 🙂

One Reply to “Cumuler 2 jobs au Canada”

  1. Merci pour cet article super intéressant car moi cela fait 6 mois que je suis là aussi et je me pose beaucoup de questions. Rester sur Montréal et faire métro boulot dodo et activités ou faire des jobs comme tu fais et partir ensuite visiter. La question que je me pose c’est comme tu arrives à démissionner au bout de 6 mois alors que depuis que je suis ici je sais qu’ils sont frileux des pvtistes car ils savent qu’ils sont là que pour un temps.
    J’adore ton blog merci encore!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.