Le mot mignon qualifierait bien Kaikoura, petit paradis, petit spot de vacances. L’équilibre entre la nature et le nombre de touristes est préservé. J’en suis toute étonnée et enchantée.

La plage à KaikouraJe prend le bus vers midi depuis Picton pour arriver à Kaikoura. Le décor est magique : je suis entourée au début de collines jaunes, parfois entrecoupées de vigne. Puis la route commencer à serpenter entre la montagne et les plages de de sables déchiquetées par les rochers. Les phoques et otaries sommeillants terminent ce décor marin. Le chauffeur de bus en bon kiwi, nous a même offert une petite pause photos-touristes comme il se doit.

Kaikoura est une belle péninsule qui s’avance un peu comme une presqu’île. Montagnes derrières et mer devant avec de belles plages blanches plutôt caillouteuses.

Promenade sur la péninsule de Kaikoura
Promenade sur la péninsule de Kaikoura

Le village de Kaikoura est en fait une station balnéaire peu particulière : on ne fait pas le tandem bronzette/baignade à la plage (quoique… ) mais on monte à bord de petits bateaux pour aller admirer baleines, orques, dauphins, otaries, oiseaux en mer … Ou même nager avec eux c’est selon. Les deux activités les plus célèbres sont l’observation des baleines et la nage avec les dauphins.

Premier jour de voyage = gros craquage !

J’ai réservé une excursion pour aller observer les baleines et une excursion pour nager avec les dauphins. Oui parce que je suis laaaarge niveau budget et qu’après des mois à travailler à l’hôtel je mérite bien de me faire plaisir.

En fait la nature fait merveilleusement bien les choses : ici sous l’eau il y a un canyon géant où beaucoup de petits animaux bien aimés des gros mammifères marins se trouvent. Donc c’est un peu un banquet géant. Ainsi, du printemps à l’automne, c’est le paradis des baleines, orques, dauphins, et parfois requins. Les phoques et otaries, eux squattent dès qu’il y a des rochers au bord de le mer en Nouvelle-Zélande de toute façon, donc ils font partie du village.

Phoques et otaries sur la route de Kaikoura

Phoques et otaries se prélassant au soleil

Observer les baleines à Kaikoura : le rêve devient réalité

7h du mat’ embarquement dans un bus pour nous emmener de l’autre côté de la péninsule afin de prendre un bateau pour partir au large. Attention : l’activité qui suit est une superbe expérience !!

Lever de soleil à Kaikoura
6-7h du mat’ à Kaikoura

Pour commercer cette excursion nous avons rendez-vous avec un guide qui nous donne moults explications et conseils. Il mentionne au moins 3 fois que si on a le mal de mer il faut le dire, ou prendre des cachets et ne surtout pas vomir en cachette …. Le pauvre équipage a l’air d’en avoir vu des vertes et des pas mûres. Surtout que certains ne comprennent pas trop l’anglais (oui, vous, les asiatiques du devant, du fond et du milieu, …en fait ils sont partout !).

Le but est bien évidemment d’aller chasser (visuellement on s’entend) la baleine ! Alors à bord du bateau nous sommes équipé d’un bel appareil, un peu comme le sonotone (version géant) du Professeur Tournesol (pour les incultes, on parle de Tintin là). Il “écoute” dans la mer les ultra-sons et vibrations émis par les gros mammifères.

15-20min après des explications en long en large et en travers des différentes espèces de baleines pour combler le vide, nous avons apparemment entendu quelque chose… Et nous nous dirigeons vers la bête. Ouuuh !!! Et OUI ça a marché !!! Rassurée ! Nous avons pu apercevoir 2 baleines l’une après l’autre pendant presque 45min il me semble (j’évalue mal le temps mais c’est peut être parce que j’avais froid aux doigts en prenant mes milliers de photos qui pour la plupart n’ont rien rendu).

Ma baleine à Kaikoura
Premier aperçu de la fameuse baleine

Belle matinée, belles baleines, belles queues en l’air en guise de salutations et pas de vomito. Youpi !

    Sortie de la queue de la baleine - Kaikoura

Une queue de baleine à Kaikoura

  La baleine sort sa queue en mer à Kaikoura        La baleine rentre dans l'eau à Kaikoura

Baleine à Kaikoura

Suite au prochain épisode : les dauphins !

Infos pratiques & bonnes adresses

J’ai choisi l’opérateur Encounter pour partir en excursion, c’est le plus gros prestataire et le plus expérimenté. On peut réserver via l’office de tourisme, en les appelant directement ou sur Internet. Bookme.co.nz propose aussi des réductions de temps en temps. Et la carte des Frogs permet un petit rabais. Ce n’est pas négligeable car le prix de base est de 120$ (en 2015).

80% du montant du ticket est remboursé si l’on ne voit pas de baleine, ce qui est très honnête. Et rien n’est fait pour attirer les animaux. Je trouve que c’est honnête en terme de respect de la nature.